Actions sur le document
  • Imprimer

L'Année Saul 2016-2017, c'est parti!

Année Saul 2013-2014

Une année à la lumière de l'évangile, une année pour vivre l'expérience de Saul..., futur saint Paul.
Tu as entre 18 et 30 ans? Tu souhaites tisser une relation vivante avec le Seigneur, vivre en cohérence avec ta foi, au quotidien et dans les choix importants de ta vie, pour réaliser le projet d’amour et de bonheur que le Seigneur a fait pour toi. L’Année Saul est faite pour toi !

Tu as entre 18 et 30 ans? L’Année Saul te propose une expérience forte de la prière au quotidien et une écoute de la Parole de Dieu… pour te découvrir aimé de Dieu et te rendre davantage missionnaire dans la vie quotidienne.

L’Année Saul engage pour l’année, d'octobre 2016 à Juin 2017 :
- Une démarche personnelle, quotidienne (lecture de l’Evangile, temps de prière, relecture de sa journée),
- Un accompagnement spirituel, à peu près mensuel (relecture de l’itinéraire de vie à partir de l’Evangile),
- Une démarche de groupe (une journée de présentation, trois week-ends dans l’année dans une communauté religieuse, une retraite à la Pentecôte).

Contact : Père Michel Stoeckel - vocations93@gmail.com

Inscription en ligne avant le 4 octobre

Les jeunes en parlent...

 

Saul (clip) from Diocese St Denis Com on Vimeo.

Ernest, étudiant, Neuilly-sur-Marne

 J’ai souhaité faire l’Année Saul parce que je trouvais que c’était une bonne façon de poursuivre et d’approfondir mon cheminement de jeune chrétien  de manière concrète et surtout quotidienne, sur une plus longue période que celle d’un simple pèlerinage. J’ai particulièrement aimé les week-ends qui m’ont toujours fait du bien en termes de coupures dans mon quotidien parfois très chargé, pour bien se ressourcer ; mais surtout la retraite qui m’a aidé à me rendre compte du chemin accompli et surtout à bien prier, l’atmosphère y était apaisante, calme. J’ai trouvé ça très nourrissant pour le cœur, ça m’a toujours rendu plus serein au retour. J’ai été surpris par l’accompagnement car j’en ai fait une bonne expérience, au départ c’était l’un des aspects avec lequel j’avais le plus d’appréhensions mais au final cela s’est très bien passé.

Des difficultés surmontées

M’organiser de la bonne manière afin de pouvoir faire correctement ma prière quotidienne a été l’un des points les plus compliqués. De même, effectuer la relecture quotidienne de ma journée a surement été le point le plus dur. Je n’avais pas spécialement l’habitude de le faire et m’efforcer de réaliser cela était comme un gros travail sur moi-même pour rester dans une attitude de prière et  ne pas me déconcentrer. J’ai réussi à surmonter les difficultés de l’organisation dans la prière quotidienne, mais grâce notamment au premier week-end ainsi qu’aux échanges en petit groupe avec les autres où l’on évoquait comment chacun vivait son Année Saul. Se rendre compte qu’on traverse des difficultés mais qu’on n’est pas seul à les traverser ça m’a donné l’envie de continuer.  Aussi  mon accompagnateur m’a donné quelques pistes pour surmonter cela même si toutefois pour la relecture ça n’a pas toujours été surmonté avec une grande réussite.

J’ai beaucoup appris

L’Année Saul a répondu à mes attentes dans le sens où cela m’a aidé à plus réfléchir sur mon attitude pour plus témoigner de ma foi au quotidien, mais aussi car j’y ai appris beaucoup sur moi-même et ma relation, mon lien, ma communion avec Dieu et ceux qui m’entourent. Au travers de ce que j’ai compris, j’ai beaucoup plus de facilités qu’auparavant à lâcher prise pour m’abandonner dans le Seigneur. Je conseillerais à mon ami de faire l’année Saul. Je lui demanderais : « Es-tu prêt à vivre une expérience spirituelle forte par sa simplicité qui te permettra de prendre conscience de beaucoup de choses sur ta foi et sur toi-même, sans que cela ne perturbe ni ne bouleverse trop ton quotidien ? Car une année à la lumière de l’Evangile c’est une source supplémentaire de rayonnement dans sa vie. Il y aura des moments compliqués, durs mais quoi qu’il en soit, il n’avancera pas seul, il sera autonome mais jamais isolé et découvrira pas mal de choses qui l’aideront à avancer dans la suite de sa vie.   - See more at: http://saint-denis.catholique.fr/actualites/annee-saul-2015-2016-inscriptions-ouvertes#sthash.nyXj99s1.dpuf

 

Laetitia, chargée de clientèle, Paris

Pour moi, l’année Saul c’est la prière quotidienne avec l’Evangile et marcher aux côtés de Jésus. Marcher à côté de Jésus, cela veut dire pour moi faire l’expérience de Jésus à mes côtés au quotidien, dans mes moments de joies, dans mes moments de tristesses, dans mes moments de peur, dans mes moments de souffrances, je le sens à mes côtés, je sens qu’il me console, et c’est vraiment avec la découverte de l’Evangile que j’ai pu appréhender sa présence. L’année Saul m’a apporté beaucoup de force, beaucoup de joie. Ma foi a aussi été éprouvée mais renforcée puisqu’on a  eu des armes qui nous ont permis de faire face à tout ce qui était souffrance et peur, et beaucoup de joie aussi.

Je retiendrais surtout le discernement. Donc c’était quelque chose qui était difficile à comprendre au début de l’année Saul, mais avec un des week-ends à Notre-Dame de Jouarre, on a pu faire le point avec père Michel, avec sœur Brigitte et Monique sur ce qu’est le discernement, et surtout au cours du dernier week-end de retraite pendant 3 jours au Mont des Cats où on a fait l’expérience du silence et une relecture de vie, et ou là j’ai vraiment pu discerner sur certaines choses importantes de ma vie. (...) C’est à tous ces jeunes-là qui ont soif de tout cela que je recommande de faire l’année Saul, parce que c’est vraiment une très très belle année et puis on est très bien accompagnés. Du coup, il ne faut pas hésiter à la faire.